Quantcast
Clicky

Présentation

Calendrier

Juin 2013
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Concours

Recommander

Recherche

W3C

  • Flux RSS des articles

Article économique

 

 

 

 

La modélisation pour

des ouvrages exceptionnels

Le développement des nouvelles techniques d’amélioration des sols autorise aujourd’hui les concepteurs à imaginer des projets de plus en plus ambitieux sur des sites aux contextes hydrogéologiques et environnementaux difficiles. D’un point de vue géotechnique, ces projets constituent de véritables défis que GINGER CEBTP relève grâce au savoir-faire qu’il a développé dans l’utilisation de logiciels de modélisation.

 

 

 Une meilleure maitrise des interactions sols/structures ainsi qu’une approche plus précise de l’impact des nouveaux projets sur les existants nous permet aujourd’hui d’offrir aux concepteurs les moyens d’optimiser au mieux leurs projets en termes de coûts et de performances des systèmes constructifs.

 

 

Quelques exemples…

 

 

MARNE (51) : un nouveau réservoir à sirop de 52 mètres de diamètre et de 22 mètres de hauteur appliquant une contrainte au sol de 30.2 tonnes/m² situé à proximité d’un réservoir existant construit sur pieux béton non ferraillés. La problématique consistait à préciser la distance minimale à respecter par rapport aux réservoirs déjà présents afin de limiter l’augmentation des efforts tranchants au niveau des pieux de fondation existants.

A l’aide du logiciel de calculs aux éléments finis PLAXIS, l’agence GINGER CEBTP de NANCY a pu déterminer cette distance minimale à respecter, soit 13 mètres, et préciser la contrainte minimale du mortier à mettre en œuvre au niveau des inclusions sous le radier du réservoir.

 

 

MEUSE (55) : réalisation d’une STEP sur un versant instable - Un important glissement de terrain s’étant amorcé sur le versant devant initialement accueillir dans les différents bassins de la STEP, l’agence GINGER CEBTP de NANCY est intervenue afin d’étudier un nouveau positionnement des différents bassins et de déterminer une solution de stabilisation et de confortement du versant instable.

A l’issue d’une campagne de reconnaissances géotechniques suivie de nombreux essais de laboratoire, l’utilisation du logiciel TALREN a permis de dimensionner une solution de confortement en enrochement afin de garantir un coefficient de sécurité suffisant tant en phase travaux qu’en phase d’exploitation.

 

 

NORD (59) : projet de construction d’un bâtiment en R+5 sur un niveau de sous-sol enterré. La problématique de ce projet consistait à déterminer l’impact de cette construction sur les voûtes du métro situé 8.50 mètres sous la base du bâtiment projeté.

Après analyses des différentes études et notes de calculs datant de la création du métro, l’agence GINGER CEBTP a créé un modèle reproduisant les conditions initiales du site. Le calcul aux éléments finis réalisé à l’aide du code PLAXIS, nous a permis d’estimer les moments maximums générés par le projet dans les voussoirs de l’ouvrage souterrain et d’étudier le comportement de cet ouvrage.

 

 

MEURTHE ET MOSELLE (54) : confortement des berges de la Moselle. A la sortie d’un méandre, en fin de courbe et sur un linéaire d’environ 150 mètres, les berges de la rivière montraient des désordres importants trahissant leur instabilité. Les travaux de confortement ont consisté en un reprofilage des berges et en la mise en place d’enrochements adaptés.

GINGER CEBTP est intervenu en phase d’exécution afin de valider les hypothèses géotechniques retenues au stade projet et d’assurer une surveillance des berges en phases travaux.

 

GINGER CEBTP

est une filiale du groupe GINGER (Grontmij France)

dirigée par Jean-Luc SCHNOEBELEN

 

 

Young & Rubicam :

Xavier Real del Sarte

cofondateur de l'agence V,

va succéder à Jacques Bungert et Frédéric Torloting.

 

 

Retour à la normale pour Young & Rubicam France. Après avoir tenu près de six ans les rênes de la filiale de WPP, le tandem formé par Jacques Bungert et Frédéric Torloting cédera début juillet la présidence de l'agence à Xavier Real Del Sarte. À 51 ans, ce dernier va donc quitter l'agence V, qu'il a cofondée avec Christian Vince, pour se lancer dans une nouvelle aventure entrepreneuriale.

 

Jacques Bungert et Frédéric Torloting, qui avaient annoncé leur départ à la fin de l'année dernière, ont mis six mois pour trouver leur successeur. À la différence du duo, qui avait pris la présidence du groupe en France (Young & Rubicam, Wunderman, Pro Deo, Lumière et Kassius), Xavier Real Del Sarte ne prend «que» la tête du navire amiral, l'agence Y & R, qui compte quelque 220 personnes.

 

Homme de «new business», le nouveau patron connaît les grandes agences. Outre Ogilvy, autre réseau de WPP, Xavier Real Del Sarte a déjà travaillé pour «la Young», de 1989 à 1995. Mais ses faits d'armes, il les a collectionné chez Saatchi & Saatchi (Publicis Groupe) entre 1995 et 2001 - où il a fait rentrer le budget Toyota France et plusieurs marques du fromager Bel -, mais surtout de la success story V. Une agence qu'il a créée avec Christian Vince en 2001 dans le giron d'Omnicom, et épaulée par DDB, qui leur confie le budget Volkswagen. «C'est là que j'ai commencé à m'éclater», raconte Xavier Real Del Sarte.

 

Avec une marge brute estimée de 12 millions d'euros, V s'est fait une spécialité des marques «challengers». En dix ans, l'agence a remporté parmi les plus beaux budgets : Auchan, Neuf Telecom et TPS - avant leurs rachats respectifs par SFR et Canal + -, Visa, L'Occitane, le BHV ou encore 118 218. Sept ans d'affilée, elle a décroché un prix Effie, qui récompense les campagnes publicitaires les plus efficaces.

 

Méthodes qui détonnent

 

Le parcours est moins classique pour Jacques Bungert et Frédéric Torloting, cofondateurs fin 1989 de Pro Deo, une agence de communication événementielle et corporate, qu'ils ont revendue dix ans plus tard à Young & Rubicam, à la barbe du groupe DDB qui était aussi intéressé. En 2005, leur nomination à la tête du groupe fait sensation dans le landerneau publicitaire. «Deux non-pubards au chevet de la Young», titre alors le magazine professionnel CB News. Ils ont carte blanche pour redonner du lustre à une agence déstabilisée par la brève présidence d'Éric Tong Cuong. «Tous les clients étaient sur le départ», se souviennent les deux patrons. Leurs méthodes détonnent. Ils recrutent un collectif de six créatifs, décloisonnent les métiers, responsabilisent les équipes.

 

Les résultats sont au rendez-vous. Xavier Real Del Sarte arrive dans une agence un peu assoupie depuis le départ opérationnel de ses deux dirigeants, désormais accaparés par la reprise de Courrèges. Mais Young & Rubicam a consolidé ses positions dans la grande consommation, avec Colgate Palmolive pour l'Europe, son premier compte, et Danone (produits laitiers et eaux, hors Évian et Badoit) pour le monde. Le nouveau président pourra aussi s'appuyer sur d'autres grands clients comme La Française des jeux (Euromillions, Joker +) ou Accor (Novotel, Ibis, Etap, Pullman) et surtout en gagner d'autres. Un défi qui enthousiasme Xavier Real Del Sarte, convaincu du potentiel de l'enseigne, à laquelle il veut «redonner son statut de référence» .

 

Par Philippe Larroque et Alexandre Debouté

source: http://goo.gl/d8sks

 

 

 

Sylvo Thijsen, CEO Grontmij N.V.: “The initial signs of recovery in our key markets that we saw in the fourth quarter of 2010 continued into the first quarter of 2011, and the Group achieved modest organic growth in total revenue, compared to the first quarter 2010. Despite encouraging higher sales and stronger market positions, net earnings remained at the same level in Q1 compared to last year because of higher interest.

We gained significant orders during the quarter, notably the appointment by Transport Scotland for the support in the design of the new Forth Replacement Crossing in Scotland, the appointment for the Stockholmporten – intersection in Sweden, the appointment as consultant by Rail Net Denmark to achieve a new fast double-tracked rail section, the request of the City of Paris for the management and supervision of the restructuring of the Les Halles Tunnel in central Paris, the assignment by the French company ATBM (Autoroutes et Tunnel du Mont-Blanc) for the restructuring of the Mont Blanc motorway and the appointment as general engineer by Munich Airport for establishing a Modern Combined Heat and Power Plant. We also won some significant Monitoring & Testing projects in Belgium and the Netherlands.

Although we see a good progress (>15% increase) in our sales in Water & Energy, Transportation & Mobility and Monitoring & Testing in most regions we still face difficult trading conditions in the local markets of Planning & Design (mainly in the UK and The Netherlands). Project delays, spending reduction and fierce price competition in construction related services have lead to some further restructuring measures in Q1. Although we expect much less restructuring in 2011 compared to 2010, there are still some necessary steps to be taken due to these market circumstances. The weak trading conditions in the local markets are also reflected in the higher levels of working capital; the focus to deleverage during 2011 continues.

We are now beginning to see the positive effect of our strategic roadmap 2015, represented by growth in our business lines. We will continue to restructure our portfolio where necessary, as well as our business processes, working methods and our office space footprint. In 2011, we intend to further strengthen our business line focus, with the creation of additional executive board leadership, and the continued development and growth of our fourth business line, Monitoring & Testing.’

 

First signs of recovery
  • Total Revenue +47% € 273 million (2010: € 185 million)
  • Organic growth: Total Revenue 1.7%
  • Underlying EBITA +43% € 11.4 million (2010: € 8 million)
  • Underlying EBITA margin 4.2% (2010: 4.3%)
  • Profit after tax € 3.7 million (2010: € 3.7 million)
  • Continued growth in forward orders
  • Further restructuring reduces cost base
  • Integration Ginger on track

 

http://www.euronext.com/news/companypressrelease/companypressrelease.jsp?docid=993710&lan=FR&stockNews=true&cha=2063

Le concours EBS Paris

 

Delphine Cantat rejoint

 

l’EBS European Business School

 

en tant que Directrice de la Communication.

 

 

 

Depuis l’attribution du grade Master en août 2010, l’EBS est entrée dans une nouvelle phase de développement et de déploiement de sa mission et de ses valeurs CORE (créativité, ouverture, responsabilité, esprit d’équipe). L’EBS forme des managers internationaux, multiculturels et responsables. La pédagogie de l’EBS insiste sur la formation à l’éthique et privilégie les relations humaines.

 

L’ADN de l’école repose sur 3 axes majeurs, socles de sa culture et de sa pédagogie : l’internationalisation, la professionnalisation et la personnalisation du parcours de l’étudiant. L’école est également dotée d’un centre de recherche, d’un corps académique et professoral très qualifié.

 

L’arrivée de Delphine Cantat correspond à la volonté de la direction de l’EBS de poursuivre son développement en s’appuyant sur les forces existantes de l’école et sur une stratégie de communication renforcée.

 

Delphine Cantat était précédemment directrice de la communication de l’Etudiant (Groupe Express-Roularta). Diplômée de l’EFAP Communication, elle avait intégré la direction de la communication de l’Etudiant en 1999 et occupait le poste de directrice de la communication depuis 2007.

 

 

 

recrutement.jpg

Recruitment day

with the European Business School (EBS)

recruiting two teachers, researchers.

All details:

http://goo.gl/da9KR

 

 

 

Journée porte ouverte.

L’European Business School (EBS)

recrute deux enseignants chercheurs.

 Les détails:

http://goo.gl/da9KR

Microsoft

signs

the largest acquisition

 in its history with Skype

 

Giant Microsoft has confirmed the acquisition Tuesday, May 10 from the telephone company Skype Online for $ 8.5 billion (nearly 6 billion euros), the largest transaction in the history of its acquisitions . Putting his hand on Skype, the company will include the software on all platforms (X Box 360, KINECTS, Outlook). Microsoft should also reposition itself in the phone market, currently dominated by Apple and Google Android. In 2010, Skype has registered nearly 860 million dollars in revenue (about 600 million euros).

Profil

  • ReaClic
  • Community Manager
  • Homme
  • 07/05/1962
  • réseaux sociaux network networker branding réseaux sociaux professionnels
  • CV Digital: http://www.louis-serge-real-del-sarte.com/ Consultant en Réseaux Sociaux d'Entreprise Octobre 2009 à Janvier 2010: rédaction d'un ouvrage sur 'Les Réseaux Sociaux en ligne sur Internet' aux éditions Alphée distribué au premier

Archives

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés